Annonces

Le guide des thiantacounes, Cheikh Béthio Thioune, a été entendu lundi, de 10 h a 18 heures, par le juge Abdoulaye Assane Thioune, sur le fond du dossier du double meurtre de deux ses talibés Ababacar Diagne et Bara Sow, tués et inhumés dans le village de Médinatoul Salam, près de Mbour, le 22 avril dernier.

Après son audition, le guide des thiantacounes est retourné à la prison centrale de Thiès sous haute escorte de forces de sécurité.

Interpellé le 23 avril par les gendarmes, dans sa résidence Médinatoul Salam, le chef religieux avait été inculpé et placé sous mandat de dépôt, le 26 avril, pour complicité d’homicide volontaire, détention d’armes sans autorisation administrative, recel et d’inhumation de cadavres sans autorisation.

Me Ousmane Sèye, président du collectif des avocats commis pour défendre Cheikh Béthio Thioune, a déclaré que son client a été auditionné sur ‘’tout le fond du dossier d’inculpation’’.

Cheikh Bethio Thioune a répondu à toutes les questions  »dans la sérénité totale’’.  »Il a collaboré avec la justice pour la manifestation de toute la vérité sur cette affaire’’, a dit Me Sèye.

‘’Aucune zone d’ombre n’existe sur la manifestation de la vérité’’ dans cette affaire, a encore dit Me Sèye, soulignant que Cheikh Béthio est ‘’innocent de tous les chefs d’accusation qui pèsent sur sa personne’’.

Il a annoncé l’introduction ‘’dans les 24 ou 48 heures’’ d’une demande de mise en liberté provisoire par les avocats de la défense.

Le guides des thiantacoune ‘’présente toutes les garanties nécessaires pour sa mise en liberté provisoire au vu de son rang dans la société, mais également de son dossier médical. Il doit se rendre tous les trois mois en France pour ses consultations médicales’’, a dit Me Sèye.

20120710-110955.jpg

Annonces