Annonces

Le ministre Djibo Leyti Kâ, aujourd’hui député à l’Assemblée nationale, n’a pas été tendre pour qualifier les tergiversations qui ont conduit au report de la mise en place des Commissions de la 2e Chambre du Parlement sénégalais, lundi 06 août.

Expliquant le départ des députés de l’opposition, aux alentours de 14 h 30, M. Ka a indiqué que «c’est une question de principe». Parce que, précise-t-il, «nous sommes là depuis ce matin, par respect pour le Parlement et pour l’Etat». Mais, estime-t-il, «je trouve Buy Cialis que c’est une reculade au lieu d’une rupture», qualifiant la nouvelle démarche de la majorité issue de « Bennoo Bokk Yakaar ».

«Trop, c’est trop, vocifère l’ancien ministre. On veut marquer le coup par ce boycott… Bokk Yakaar, ce n’est pas un groupe parlementaire. D’ailleurs, une femme appartenant à ce groupe, fait-il remarquer, l’a appelé « gett » (Ndlr : troupeau, en Ouolof) parlementaire et cela m’a fait rire». Djibo de préciser sa pensée : «C’est dire qu’il y a dedans des moutons, des chèvres et même des animaux sauvages».

20120807-204820.jpg

Annonces