Annonces

Le Premier ministre a beau démentir l’existence de brouilles entre lui et le Président de la République, force est d’affirmer qu’il n’est pas à l’abri de coup bas. Parce que des bâtons, on lui en glisse entre les jambes sans cesse. En témoigne cette affaire qui a trait avec une autorisation délivrée par le ministre de l’Energie que certains membres de l’entourage de Macky Sall voulaient lui faire porter le chapeau. Dans le seul but de le mettre en mal avec le Chef de l’Etat.

D’après le quotidien Libération parcouru par Setal.net, Itoc, qui a gagné l’appel d’offre pour livrer du gaz au Sénégal, avait refusé de décharger un bateau. Situation qui devait conduire le pays vers une pénurie sans précédent. L’actuel ministre de l’Energie prend ses responsabilités et réfléchis sur une voie de contournement. Il en trouve une qui consiste à délivrer une autorisation à Touba Gaz pour importer en urgence quatre mille tonnes de gaz. Des membres de l’entourage du Président mettent à profit cette autorisation pour lui faire croire que son Premier ministre a délivré en catimini une autorisation.

Ils ne se limitent pas là. Ils font gober à Macky Sall que le Pm a eu une forte commission en délivrant à Touba Gaz cette autorisation. Libération révèle que c’est après vérifications et échanges de vive voix qu’on s’est rendu compte que c’est cossu de fil blanc. Et c’est Aly Koto Ndiaye qui a délivré l’autorisation, qui indique qu’il en a informé le Pm 24 heures plus tard. L’équivoque levé, Macky Sall demande à son Premier ministre de surveiller ses arrières. « Vous avez toute ma confiance, mais faites attention », lui aurait-il dit au cours d’un déjeuner.

20120807-191304.jpg

Annonces