Annonces

Voici un verdict qui risque de faire parler de lui durant de nombreuses années. Dans le procès d’envergure opposant les deux géants Samsung et Apple au sujet de brevets technologiques, Samsung vient d’être condamné à 1,049 milliard de dollars de dommages, soit 838 millions d’euros. Après 21 heures de délibérés, le jury a estimé que Samsung était coupable d’infraction de six brevets sur sept.

Apple demandait 2,5 milliards de dommages

De son côté, selon le jury, Apple n’a pas violé la propriété intellectuelle de Samsung et est donc exempté de toute indemnité. La somme demandée au groupe coréen est plus de deux fois moindre que celle demandée à l’origine par la firme californienne (2,5 milliards) mais il s’agit cependant d’une victoire de taille pour la marque à la pomme. Qui ne veut d’ailleurs pas s’arrêter là puisqu’Apple veut obtenir des injonctions pour interdire à la vente certains appareils Samsung.

Apple : « Envoyer un message clair que la copie n’est pas une chose juste »

« Les procès entre Apple et Samsung allaient au-delà des questions de brevets ou d’argent. Ils portaient sur les valeurs. Chez Apple, nous prenons à coeur l’originalité et l’innovation et nous y consacrons toute notre énergie en fabriquant les meilleurs produits au monde. Nous réalisons ces produits pour satisfaire nos clients, pas pour que nos concurrents les copient de manière flagrante. Nous saluons la cour pour avoir jugé que le comportement de Samsung était intentionnel et pour envoyer un message clair que la copie n’est pas une chose juste », a réagi Katie Cotton, responsable de la communication d’Apple.

Samsung : « Moins d’innovation, et des prix potentiellement plus élevés »

Samsung de son côté à bien évidemment regretté cette décision : « Le verdict d’aujourd’hui ne doit pas être considéré comme une victoire pour Apple, mais comme une défaite pour le consommateur américain. Il conduira à moins de choix, moins d’innovation, et des prix potentiellement plus élevés. Il est regrettable que le droit des brevets puisse être manipulé pour donner à une entreprise un monopole sur les rectangles à coins arrondis, ou sur une technologie qui est améliorée chaque jour par Samsung et d’autres sociétés. […] Samsung continuera à innover et à offrir des choix pour le consommateur. »

Première bougie soufflée, première victoire pour Tim Cook

Tim Cook, qui souffle tout juste sa première bougie à la tête d’Apple, a également tenu à réagir à travers un courrier envoyé aux employés d’Apple. En voici quelques extraits : « Pour nous, ce procès n’est pas une histoire de brevets ou d’argent. C’est une affaire de valeurs. Chez Apple, nous prenons à coeur l’originalité et l’innovation et nous y consacrons toute notre énergie en fabriquant les meilleurs produits au monde. Nous réalisons ces produits pour satisfaire nos clients, pas pour que nos concurrents les copient de manière flagrante. Aujourd’hui, les valeurs ont gagné et j’espère que le monde entier écoute ».

Les deux entreprises ont jusqu’au 20 septembre pour décider de la suite qu’elles veulent donner à ce procès.

20120825-104032.jpg

Annonces